Bienvenue sur le Forum-Répertoire du RPG Sumnium-Mundum. Plus d'information en visitant le Wix : www ! ♥
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Elias Delenikas le plus beau

Aller en bas 
AuteurMessage
Elias Delenikas



Messages : 17
Date d'inscription : 17/09/2016
Age : 41
Localisation : Les Mondes du Faiseur de Mondes

MessageSujet: Elias Delenikas le plus beau   Sam 3 Mar - 1:13


Personnage de l'Admin




Elias Delenikas

                               48 ans, né le 21/01/1970




Particularités physiques


Elias est un grand homme, il mesure un peu plus de deux mètres, pour 95 kilos. Il a de larges épaules, si bien qu'on l'a longuement surnommé « l'armoire à glace ». Il a un visage très carré et des traits très durs, ceci étant particulièrement marqué par ses rides. A quarante huit ans, il est logique que son visage commence à être marqué par le temps… pourtant, il est très souriant, et très charmant. Il a de longs cheveux blonds qu'il coiffe d'une queue de cheval la plupart du temps, et une bonne barbe bien taillée. Cet homme est plutôt propre sur lui, même s'il préférera le confort d'un jogging large à un costume trois pièces.
Il a beau avoir vécu comme un vagabond, il a, quand l’occasion se présente, une hygiène de vie irréprochable. Son corps vieillissant et sa faible santé le forcent à toujours être accompagné d'une béquille. Il s'en sert quand ses jambes sont trop douloureuses pour le porter. En outre, il essaie de maintenir une certaine forme physique, et s'il ne peut marcher, il cherchera à nager ou faire des haltères, ce qui l'a rendu plutôt musclé…


Psychologie


Elias est un homme que l'on a envie de connaître. Quand il ne blague pas, il fait une référence culturelle, et quand il n'est pas second degré, il s'interroge sur la vie et la société. C’est un homme très cultivé et très sociable qui sait s'adapter à tous les publics. Ses voyages ont ouvert son esprit aux cultures différentes de la sienne, si bien qu'au final, il n'a de grec que les origines. Il parle plusieurs langues, dont l'anglais et l'allemand, qu'il a appris en cours, le japonais qu'il parle sans écrire, et pour le français, il a passé assez d’année en pays francophones pour se débrouiller. On ne lui demandera pas de l’écrire…

Il s’intéresse à tout, il est curieux. C’est un ami fidèle et dévoué, peut être un peu trop volontaire et collant par moments. Il a tendance à entretenir des relations parentalisantes avec toutes les jeunes personnes, se montrant même très pédagogue avec certains. Il est un peu trop à l’écoute et se sent très vite proche des gens. Autant, pour les personnes sociables, ça peut être très sympathique, mais pour les personnes un peu plus introverties, c’est vite déconcertant.

Je parle d’amitié uniquement puisque Elias est ce que l'on appelle être un livre fermé, question amour. Autant, son rêve d’enfant est d'avoir une famille et voir ses enfants grandir, autant ses expériences de vie lui ont montré que c’était plus difficile qu'il n'y semble. Du coup, amoureusement parlant, il se comporte comme un vrai connard. Il ne fait pas confiance en l’amour, il considère que chaque couple est voué à s’éteindre et qu’il vaut mieux tenter les personnes en couple pour les délivrer de ce fardeau. Elias aime séduire les personnes en couple, c’est son petit pêché mignon. Puisqu’il a été le cocu pendant des années, il est temps pour lui de devenir celui qui rendra cocu.

Pour autant qu’il soit un salaud, amoureusement parlant, il ne laisse pourtant pas de faux espoirs. Il est bien décidé à conserver son célibat, transformant même son refus d’être en couple en véritable phobie. L’ironie demeure, qu’il rêve plus que tout de retrouver une stabilité émotionnelle. Sa solitude amoureuse a tendance à l’envahir.

Il ne faut pas penser qu'il est tout mignon, tout sage, tout innocent. Elias sait se tenir, Elias sait jauger ses propres limites mais il a tendance à avoir le sang assez chaud, quand il n'est pas bien, ou quand il a mal. C'est assez fréquent. Mais il ne tapera jamais sur plus jeune que lui, ni sur une femme. Mais il peut s'énerver et être très virulent dans ses paroles.

En outre, Elias écrit actuellement son autobiographie. Il veut profiter des Mondes pour écrire et compte sur le Faiseur pour lui laisser ses écrits une fois sorti des Mondes.

Passé


Ma vie est un voyage.


C’est un peu comme si, dès la naissance, je savais que je ne me contenterais jamais de ma petite île, et que j’allais sans cesse vouloir découvrir de nouvelles villes, de nouveaux pays, de nouvelles civilisations.

Je suis né en 1970, en Crète, à Héraklion. J’ai découvert l’amour du voyage grâce à ma mère, qui m’emmenait souvent en France, rendre visite à sa famille. J’ai pu voyager aussi à travers les livres, je suis passionné d’Histoire depuis ma plus tendre enfance, et c’est tout naturellement qu’à ma majorité, j’ai quitté la maison familiale pour Athènes, afin d’étudier l’histoire, puis l’archéologie.

Ce départ n’a pas été vraiment toléré par ma famille, et je me suis éloigné d’eux, jusqu’à mon voyage au Japon. J’étais jeune, j’avais 22 ans, et on a décidé, avec mon meilleur ami, nommé Marko, d’aller visiter Tokyo.

J’ai rencontré Kayokô là-bas. Elle faisait des études de journalisme, et ça a tout de suite collé entre nous. On est devenus amants. S’en est suivie une relation à distance où nous sommes restés en contact, et j’y suis retourné les vacances qui ont suivi, et mon meilleur ami a emménagé là-bas à peu près à cette époque.

A partir de là, ça s’est corsé, puisqu’elle m’a appelé en panique, en m’annonçant qu’elle était enceinte, qu’il fallait que j’assume. Ça n’a fait qu’accélérer un peu mon désir de vivre au Japon. J’ai expédié ma dernière année d’Université, pour foncer, diplôme en poche, rejoindre ma femme que j’ai rapidement épousée, et ma toute jeune fille, Marya.

En définitive, j’ai pas mal trimé au début, entre le travail (j’ai pris un job d’enseignant en Histoire à la fac), la petite, Kayô  qui me demandait beaucoup d’attention… J’ai dû être relativement absent et de mauvais poil, je ne connais pas le fin mot de l’histoire, mais Kayô s’est mise à fréquenter d’autres hommes (dont Marko avec qui elle est mariée à présent).
On s’est séparés quand Marya avait 5 ans.

Puis on s’est rabibochés, et de nouveau séparés, jusqu’à notre divorce en 2001. C’est là que j’ai quitté le Japon pour l’Europe, où je désirais travailler comme archéologue, comme mes études m’ont préparé. En définitive, j’ai enchaîné les chantiers, dans plusieurs pays. France, Espagne, Italie, Allemagne, Pologne, Egypte, puis la Grèce, les pays d’Europe de l’Est…
D’ailleurs, depuis 2012, je traîne les routes avec Marya, ma fille qui m’a rejointe, et qui opère comme photographe. Elle suit mes aventures. En 2014, elle a repris des études à distance et travaille pendant qu’elle me suit.


Je me suis endormi au détour d’un chantier, en Finlande…


Informations supplémentaires


• Quel est son rêve le plus fou ? Elias a beaucoup de rêves mais le premier serait de croire de nouveau en l’amour, d’épouser une personne qu’il aimera de tout son cœur, et de mener avec cette personne le parfait amour.


• Quel est son pire cauchemar ? Et comme il est étrange, l’un de ses cauchemars serait d’être en couple de nouveau, parce qu’il a encore trop de ressentiments de son mariage avec Kayô. Perdre sa fille serait également l’une des pires choses pour lui.


• En qui a-t-il le plus confiance ? Sa fille, Marya Delenikas, un ange blond aux yeux bridés et à la peau légèrement matte. C’est une jeune femme de 23 ans qui vivait avec son père et le suivait sur tous ses roadtrip. Passionnée de photographie, elle étudiait à distance pour en faire son métier.

• Note : Elias a une santé relativement fragile ; mauvaise circulation du sang… Il est sensible au froid, et fait régulièrement des phlébites. D’où la présence de la béquille qui l’accompagne la plupart du temps.


      Avatar : Hohenheim Elric – Fullmetal Alchemist (& potentiellement Berthold Rothas meme si ce Modèle est trop jeune)



Corpus Mechanica



Agir : 4
Connaître : 5
Endurer : 4
Forcer : 4
Remarquer : 3
S'imposer : 4
Savoir-faire : 5
Se battre : 3
Se contrôler : 2
Viser : 1
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Elias Delenikas le plus beau
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» un beau thème sur les légumes
» Un beau livre: Hungry planet : what the world eats
» C est si beau l'accordéon.........alors accordons nous......
» qui veut un beau lot de contrefaçons, sur ebay.fr ??
» super beau blog

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Répertoire | Sumnium Mundum :: Les Invités du Faiseur de Mondes ::    ☼  F i c h e s   J o u e u r s :: Elias Delenikas-
Sauter vers: