Bienvenue sur le Forum-Répertoire du RPG Sumnium-Mundum. Plus d'information en visitant le Wix : www ! ♥
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Dany Adams

Aller en bas 
AuteurMessage
Dany Adams



Messages : 1
Date d'inscription : 30/03/2018

MessageSujet: Dany Adams    Ven 30 Mar - 18:58


Dany Adams née Aubry

                           35 ans, 19 août 1983



Particularités physiques

Particularités physiques
Notre Franco-Américaine a les cheveux bruns, ses cheveux son ondulé et atteigne tout juste le haut de sa nuque. Ceux-ci encadre son visage a l'air parfois trop dur pour une femme, ce sont ses yeux qui rendent ce visage encore plus froid, plus beau sûrement, ses yeux verts dont l'intensité n'est plus à prouver, toutes les émotions si dissimule parfaitement. Elle est grande, un mètre 75 de muscle, de corps travaillé pendant toutes ses années. Des cicatrices par ici, par là, mais rien de très voyant puisque les cicatrices encré les recouvres. Un corps tatoué qu'elle dissimule sous des vêtements sobres. Dany se tient droite, tout le temps, une habitude du passé. Lorsqu'elle parle, c'est une voix assurée et déterminé qui se laisse entendre. Elle pourrait être banale, elle pourrait passer inaperçue si elle n’était pas marqué, encré.



Psychologie


Humaine, tu es humaine. Il n'y a rien en toi qui ne s'explique pas, mais il arrive qu'on ne comprenne pas le comment du pourquoi. La vie à étais injuste avec une majeure partie du monde, tu n'as pas échappé à ça, mais tu t'es bien relevé, tu as fini par avancer dans cette vie qu'est la tienne. Le courage dans le corps, dans le cœur tu n'as jamais laissé la peur te dominer, même pas celle des autres, celle des gens, mais tu n'en restes pas moins méfiante. Pourquoi ? Puisque ceux qui vivent savent qu'il faut le devenir pour ne pas dépérir, mourir de douleur tout au fond du cœur. Seulement la méfiance ne bannis pas le danger, elle le limite seulement et tu es attentionnée, tu es une femme parfois douce, parfois généreuse, mais physiquement agressive lorsque quelque chose ne te plaît pas, lorsque ça ne tourne pas rond. Tu aimes l'indépendance, parce que tu aimes pouvoirs décider de toi-même ce qui est bien et ce qui ne l'est pas. Tu ne seras jamais désagréable avec quelqu'un qui ne l'est pas, jamais trop déplacé, ni trop ouverte. Tu aimes maintenir le mystère, garder pour toi les bleues de ton cœur. Cependant, tu aimes t'amuser, jouer de ton physique que tu sais avantageux. Draguer, flirter, tant qu'il n'y a pas besoin de trop s'attacher.


Passé


Ton enfance, c’est un contraste entre la douceur de ta mère et l’autorité de ton père militaire. Tu n’as jamais manqué de rien, malgré le peu de présence de ton père, tu comprenais, tu étais fière de ce père qui préserver des vies, qui défendaient ce pays. Tu n’imaginais pas son métier différemment, tu n’imaginais pas qu’une autre petite fille, pouvait pleurer parce que son papa venait d’être tué par un militaire ennemie. Ton père était droit, fier, exemplaire. Un homme au cœur gros, pas de peine, mais d’amour, de tendresse pour les gens qu’il aime. Ton père était amoureux de ta mère, ta mère de ton père. Elle était la douceur, l’amour, la tendresse et l’affection, Elle était tout ce que l’on peut espérer d’une mère. Il était la droiture, l’ordre, mais parfois lorsque il rentrait, lorsqu’il revenait près de toi et qu’il te serrait dans ces bras, que son cœur s’ouvrait, tu le sentais : il t’aimait. Il t’aime encore et il est tellement fière de toi, sa fille. Seulement tu savais que papa exercé un métier risqué, un métier qui peux faire disparaître les gens, soudainement, brutalement. Papa n’est jamais revenue, il a défendu son pays, il est mort l’arme à la main.
L'entrée dans l'adolescence et les problèmes qui viennent avec les premières amourettes, le collège et les regards qui jugent, mais tu es forte, tu t'en fous, les gens n'ont pas d'importance, alors les rires se taisent, ton corps change, il se forme. Tu es dans une norme, tu es du genre « invisible » comme si le monde entier ne pouvait pas te voir réellement. Alors, tout se déroule lentement, ce garçon qui te plaît, ces premières mains qui apprennent à découvrir le corps que tu ne connais pas. Des baisaient, les marques sur ta peau, les envies inavouées. Bref, un tas de découvertes pour une jeune femme épanouie. Un penchant se développe ou plutôt s'exprime, s'avoue. Tu essaies avec les femmes, tu caresses ces corps semblables aux tiens et pourtant si différent, si unique. Tu n'es pas du genre à te limiter, tu aimes les deux.

Puis tu entres dans la vie active, tu rêvais d'être dans les forces de l'ordre, comme papa, alors tu seras agent de police. Tu aideras à faire maintenir la sécurité, tu tenteras d'aider un maximum de personnes. D'ailleurs, c'est exactement ce que tu feras... Les enquêtes, les petits délits, les crimes... Tu auras vu de tout... Des prostitués, des crimes en passant par les vols et les délits de fuites. Le risque, la mort, rien de tout ça ne t'effraie, tu es du genre confiante en la vie. Tu exerces ton métier avec passion, conviction. Des enquêtes, des crimes en série, des menaces « Je suis tout près de toi. », des menaces d'un homme qui à battu sa femme et que tu as tenté d'attraper. Tout devient invivable, mais tu ne perds pas pied. Puis il envoie des photos de femmes battues, il te nargue et tu ne mets pas la main dessus. Puis quelque année passe.

A 28 ans tu rencontres un homme, l'alchimie se créer entre vous, vous vous attirez, vous aimez. Du moins c'est ce que tu penses, ce que tu ressens. Il est parfait et il te soutient. Les enquêtes sont compliqués, tu reçois encore des menaces et il s'en rend compte. Tu veux le protéger, tu lui laisses le choix de partir. Lentement tu as donné ta confiance, ton corps a cet homme qui ne tarde pas à dévoiler sa vraie facette. Un soir, une demande en mariage sera le tournant de ta vie. Le jour du mariage, tes amies des forces de l'ordre, ta famille, tes amies et les siens se réunissent. Les vœux sont posés, le mariage signé et tu te penses heureuse, tellement heureuse. Puis il t'annonce lors des vœux. « Je t'avais dit, que j'étais tout près. » Ces mots ont raisonné comme une bombe qui s'écraserait sur ton cœur. C'est une blague ?

Tu n'es encore sûr de rien, tu doutes et c'est le pire… Mais tu ignores tes soupçons, vous déménagez lui et toi en Amérique, loin très loin de ta famille. Vous profitez de votre nouvelle vie, puis il commence à lever la main sur toi, mais il a toujours de si bonne excuse, c'est toujours de ta faute. Puis une fois de trop, il te prend en photo après t'avoir frappé, le même genre de photo que tu recevais, il te blesse et cette fois tu décides de te défendre, tu le fais tomber et le frappe jusqu'à ce qu'il ne se réveille plus. Tu l enterré, caché, tu as pleuré et regretté, mais tu l'as fait. Puis le bruit à couru, tu as étais accusé comme coupable, coupable de t'être défendu. Tu serais allée en prison, mais les mondes te l'ont épargné. 
Informations supplémentaires

Les tatouages c'est blessé sa peau, pour que les cicatrices de l'âme soient visibles. + Avec le temps, j'ai appris que ce n'est pas parce que tu as une gueule d'ange que, tu n'as rien fait de mal. + Le matin, j'ai le même regard que les gens que j'arrête. + Qu'est que tu fumes ? Tu sais que ce n'est pas hyper légal ? Passe-moi ça. + Si je suis bien vivante physiquement, intérieurement je suis haineuse et en colère. + J'aimerais te dire que tout ira bien, mais je n'aime pas mentir. + Elle a tué son ex mari, en se défendent.
Tu ne vis plus que pour ton travail. + Elle à perdu 2 bébés sous les coups de son mari.

•  Quel est son rêve le plus fou ?  Retourner en France, oser retrouver ses parents.

•Quel est son pire cauchemar ? Se retrouver derrière les barreaux ou revoir son mari mort.

•  En qui a-t-il le plus confiance ? Elle n'a pas réellement gardé contact avec qui que se soit puisqu'elle est partie très loin et qu'elle à était isolée par son ex fiancé. . Cependant c'est à sa mère qu'elle se confit.



      Avatar :  Jamie Alexander dans le rôle de Jone Doe & mes dessins./



Corpus Mechanica de Hayate Hirano


__CORPUS MECHANICA PLUS 1.66__

**Aptitudes :**
AG: 4 / CONN: 3 / END: 4 / FOR: 3 / PER: 3 / IMP: 4 / SAFA: 3 / BAT: 5 / CONT: 1 / VIS: 5 /// TOTAL=35

**Spécialités :** 
- Arme à feu (Se battre) 1R
- Arts martiaux. (Se battre) 1R
- Observation (Perception) 1R
- Sang-froid (Se contrôler) 2R
TOTAL=30 (1R = 5, 2R=10, 3R=15)

**Atouts :**
-  Bonus Illumination ( 2 PA)
- Bonus “J’aime l’Abysse” ( 3 PA )

TOTAL=5 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Dany Adams
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La brioche "Butchy" de Dany
» Soda, la série de Kev Adams
» Kev adams
» PRESENTATION dany.67
» Rêves (dany)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Répertoire | Sumnium Mundum :: Les Invités du Faiseur de Mondes ::    ☼  F i c h e s   J o u e u r s-
Sauter vers: