Bienvenue sur le Forum-Répertoire du RPG Sumnium-Mundum. Plus d'information en visitant le Wix : www ! ♥
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Écrire pour se souvenir. [ Dany Aubry Adams. ]

Aller en bas 
AuteurMessage
Dany Adams



Messages : 3
Date d'inscription : 30/03/2018

MessageSujet: Écrire pour se souvenir. [ Dany Aubry Adams. ]   Jeu 29 Nov - 20:28

Écrire pour se souvenir.
Tout ce que tu as toujours voulu est de l'autre côté de la peur.

Dany Aubry Adams ;
Bonjour, Bonsoir, je ne sais pas vraiment à qui je m’adresse et je n’ai pas pour habitude de révéler mes petits secrets, mais peut-être qu’ici ils y seront un peu en sécurité et peut-être aussi que j’en serais apaisé. Je ne saurais pas dire depuis combien de temps mon corps est endormi, depuis combien de temps mon esprit revit.

Les mondes, Asgard, quel que soit le nom que l'on puisse donner à cet endroit, je suis bien heureuse d'y être. Je ne saurais pas comment décrire cet endroit, ce monde ou tout n'est que rêve et aventure. Dans la logique des choses, tout ceci est inconcevable, inimaginable, pourtant une partie de moi s'autorise à y croire. Croire que peut-être enfin, je serais vivante, que peut-être que j'aurais le droit à une seconde aubaine. Une chance un peu folle et dangereusement bancal, mais ma chance à moi.

Je ne vais donc pas donner de date, j'en serais incapable, mais mon arrivée n'a pas été très simple. Premier jour, une enquête que j'ai magnifiquement foiré en me faisant kidnapper par l'ennemie, alors que je n'avais pas encore vraiment le soutien de mes futurs … Amis ? Je ne sais même pas si l'on me considère comme ça, même maintenant, même après tout ce temps. En réalité, nous ne nous connaissons pas énormément, chacun d'eux est différent et je le suis aussi, il y a des gens avec qui je m'entends, d'autre avec qui je ne parle pas, mais jusqu'à aujourd'hui aucun d'eux est devenue mon « ennemie ». J'aimerais que ça dur, j'aime les mondes, j'aime cette vie d'aventures et j'aimerais que ça dur, le plus longtemps possible, avec ces gens et peut-être d'autre après.

Je pense écrire un peu tous les jours, un peu à chaque fois et tant que je le peux. Peut-être qu'un jour ce livre servira, peut-être que ça ne sera pas spectaculaire, mais peut-être que ça ne sera pas qu'un endroit où je reviendrais me réfugier pour me rappeler « que je n'ai pas rêvé. » Qu'il y a bien eu tous ces mondes, tous ceux qui en ont fait partie. Qui sait, peut-être même qu'il me rappellera à quel point j'ai pu aimer, vibrer… A quel point j'ai vécu.

La plupart du temps l'on commence un journal en se présentent et j'ai manqué à la tradition. Alors, me voilà. Je suis Dany Aubry Adams, j'ai à l'heure que je vous parle 35 ans, je suis une ancienne policière, épouse et probablement aussi la petite fille de deux parents qui m'ont aimée. Je suis une femme, qui a aimé, briser, jouer, une femme qui a été aussi tout cela. Je n'ai jamais été une mauvaise personne, ou pas intentionnellement, pas de manière prémédité. Je pense avoir eu le cœur pur, peut-être même doux. Je suis une femme qui défend les femmes, j'aime mon métier, j'aimais mon mari aussi. Je l'ai aimé à m'en fermer les yeux, à m'en retenir les larmes, à en seller mes lèvres et barricadé mon cœur. Raconté cela ici serais trop long, puis l'écrire est encore dur, un jour, je le ferais, je me le promets. J’étais épouse, je suis veuve. Je suis Dany Aubry, un invité des mondes.

.

b l a c k f i s h


Dernière édition par Dany Adams le Jeu 29 Nov - 22:29, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dany Adams



Messages : 3
Date d'inscription : 30/03/2018

MessageSujet: Dorian   Jeu 29 Nov - 22:04

Écrire pour se souvenir.
Il n'est pas trop tard pour le bonheur.

Dorian & Moi. ;
Il y a dans la multitude de gens que j'ai rencontré, dans cette longue liste de prénoms aux origines toutes différentes : Un homme. Dorian Macmillan. Une nouvelle partie de ma vie, il a était pour moi comme un moyen d'échapper à mon passé, comme le cri d'un nouveau né. Que ce soit ses yeux, ses mains, ses lèvres ou chaque passerelle de son corps, j'aime tout chez lui, absolument tout. Il a ce tempérament bien à lui, ses idées, ses convictions, un certain charisme.
J'aurais aimé le rencontrer il y a des années, sans un écart d'âge sans une vie tracée de chacun de nos côtés. J'aurais aimé ne pas être cette femme qui vieillie et qui a été déjà tellement usé par la vie. Je sais bien que ce que je fais, nourrir ce sentiment, ces envies, ce n'est pas bien, c'est immoral et probablement qu'un jour je devrais en répondre de mes actes, probablement qu'un jour les mondes nous effacerons et que nous retournerons d'où nous venons et à ce moment-là, je serais seule et je serais punie d'avoir abimé une famille, de m'être encore et encore attachée. J'aimerais ne jamais rentrer, ne jamais devoir oublier, effacer tout ce qui aujourd'hui me fais rêver. Je sais que je ne peux pas penser à demain, que chaque instant est incertain et qu'aucun de nous ne s'appartient.

Mais comprenais que je ne peux lâcher, ce petit bout de paix qu’il crée lorsqu’il est à mes côtés. Entendez mon cœur qui tambourine si fort que je ne m’entends même plus penser, ne me jugeais pas de trop aimer, ça fait si longtemps que ça ne m’était pas arrivé. Il est arrivé avec ses cheveux d’enflammée, la flamme c’est lentement propagé, de mon corps à mon cœur rien n’a était épargné et s’il me plaît d’imaginer que peut-être il existe un après, je sais que ce n’est qu’une idée, un rêve qui ne saura pas se réaliser. C’est pour tout ça qu’il m’effraie, parce qu’il est une source de joie et qu’il pourrait me laisser tomber. Je ne suis pas une adolescente, ni même une jeune femme et pourtant j’ai tous les symptômes que je pouvais ressentir à cet âge-là.

J’aimerais être sûr de ne jamais pleurer, mais qui peut dire que demain tout ne se terminera pas dans un spectacle chaotique ? Alors, je vais simplement profiter tant que je le peux, je vais aimer, vibrer, puis tenter de survivre, de ne pas tomber. Nous nous comprenons la plupart du temps, mais lorsque j’essaie de t’expliquer ce que j’essaie de t’épargner tu repousses l’idée de m’abandonner et en vérité ce qu’égoïstement j’espérais.

.

b l a c k f i s h
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Écrire pour se souvenir. [ Dany Aubry Adams. ]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Visualisation pour sortir du ressentiment
» Se rappeler de ses rêves
» petit poême pour se souvenir ...
» site crée en souvenir d'un petit ange qui nous a quitté
» PROJET DE LOI POUR LA JOURNÉE NATIONALE DU SOUVENIR LE 11 NOVEMBRE, DERNIÈRE LIGNE DROITE

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Répertoire | Sumnium Mundum :: Les Invités du Faiseur de Mondes ::    ☼  F i c h e s   J o u e u r s :: Dany Adams-
Sauter vers: