Bienvenue sur le Forum-Répertoire du RPG Sumnium-Mundum. Plus d'information en visitant le Wix : www ! ♥
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Madeline Prévost

Aller en bas 
AuteurMessage
Isha Tsekhov

avatar

Messages : 2
Date d'inscription : 25/06/2018
Age : 29
Localisation : Moscou, Russie

MessageSujet: Madeline Prévost   Dim 2 Déc - 16:37


Prévost Madeline (Maddy)

                               28 ans, 6 mai 1990      




Particularités physiques


« Garçonne », comme on pourrait la décrire la plupart du temps. Les cheveux très courts, on pourrait presque la confondre avec un garçon et c’est quelque-chose qui l’amuse, mais elle n’a pas les cheveux aussi courts, actuellement. Elle n’est certainement pas la femme la plus « féminine » de la Terre, c’est certain, mais ce n’est pas quelque-chose qui lui importe.
Ses cheveux ondulés sont noir ébène, légèrement plus clairs à la lumière, quant à ses yeux, il est difficile de leur donner une couleur. Chacun de ses iris est composé d’un joli dégradé partant du marron clair en son centre, pour devenir vert selon certains, bleu selon d’autres.
Son visage est parsemé de très nombreuses tâches de rousseur aussi fines et claires les unes que les autres. Mais c’est probablement son profil qui fait de lui son originalité. Un petit nez droit, parfois décoré d’un piercing, lui donne un profil tout aussi droit, que certains jugeront de particulier. De qui elle l’a hérité ? Bonne question, elle est la seule de sa famille à posséder cette singularité.

Madeline est très mince, de taille moyenne et n’a pas énormément de formes. Un simple mètre soixante-neuf pour la brune, rien de bien fou, ni petite, ni grande, à peu près dans la moyenne. A l’arrière de ses épaules sont tracées quelques fines marques, presque invisibles et sur la grande majorité de son corps se trouvent de nombreux grains de beauté.
Niveau style vestimentaire, elle appréciera autant les vêtements jugés « féminins » que les vêtements trouvables dans les rayons « pour hommes ». Ses oreilles sont décorées de boucles d’oreilles et autres piercings discrets. Elle a quelques petits tatouages assez discrets sur les bras et sur les côtes.



Psychologie


Madeline a un caractère « évolutif ». Elle s’adapte et son attitude change en fonction de la relation qu’elle entretient avec son interlocuteur, en fonction de l’aise -ou non- avec laquelle elle s’adresse à eux.
Sa nature généralement calme colle plutôt bien à son apparence. C’est une fille simple qui ne cherche pas les problèmes. Elle n’est pas là pour « se faire plein d’amis », ni là pour « rester dans son coin », elle est juste là, et voit comment ça se passe. Madeline est plutôt du genre à se rapprocher plus « facilement » des gens qui partagent les mêmes centres d’intérêt qu’elle, mais c’est une question d’habitude.. la jeune femme est ouverte d’esprit et n’est pas contre l’idée de rencontrer des gens un peu plus « différents ». Elle n’est ni vraiment extravertie, ni vraiment intravertie, même si son cas se rapproche plutôt de cette dernière catégorie. Traîner avec trop de gens l’épuise et la solitude la requinque, d’une certaine manière. Mais pas trop, elle sait l’apprécier avec parcimonie.

Madeline aime rire. Madeline aime faire rire, aussi. C’est un bon moyen de se changer les idées, d’oublier les problèmes, d’évacuer son stress, c’est pourquoi elle n’est pas du genre à s’apitoyer sur son propre sort, elle préfère miser sur la bonne humeur, même légère. Si on la pousse à bout ou si elle ressent trop de pression toutefois, elle cèdera.

Si quelqu’un -mais surtout un homme- se montre trop proche avec elle, ou plutôt proche trop rapidement, la brune aura vite fait d’être mal à l’aise. Vue comme ça, elle n’a pas tellement l’air de peiner socialement mais vraiment, trop de proximité, c’est risqué. Doucement mais sûrement, comme on dit.



Passé


Dans sa jeunesse, Madeline n’a connu que le Canada. Née à Montréal, elle y aura passé une quinzaine d’années, habitant un appartement plutôt sympathique avec sa famille. Sa mère, son père et son grand frère bref, une petite famille plutôt banale. La relation qu’elle entretient avec ses parents a toujours été plutôt « approximative », un père trop occupé par son travail, une mère au comportement instable. Non, Maddy a toujours été plus proche de son frère, qui a toujours su l’écouter, la faire rire et la protéger, enfin.. jusqu’à ce qu’elle ne sache se défendre toute seule. Elle n’en a pas vraiment la tête, mais c’est les arts martiaux qui l’intéressent. Alors depuis toute petite, elle prend quelques cours, du « soft » au départ. Quelques cours de judo quand elle en a le temps, puis elle continuera plusieurs années consécutives.

Vient le « collège », si l’on parle d’équivalent français ou le « secondaire », si l’on reste dans le bon contexte. Montréal, toujours, elle fréquente une école plutôt simple. Et comme bon nombre de jeunes de son âge, le secondaire, elle le vit plutôt mal, vraiment mal, en fait. Ah, les adolescents ont vraiment toujours besoin de trouver quelqu’un sur qui se défouler, quelle qu’en soit la raison. Jalousie, sentiment de supériorité, différences, tant de raisons possibles.

En parallèle, elle commence des cours de taekwondo, et on peut dire que ça lui plaît vraiment. Elle y évacue son stress et y apprend à se défendre. D’une grande souplesse et rapidité, on peut dire aussi qu’elle se débrouille très bien.

Lorsque la jeune canadienne a 15 ans, sa famille fait le choix de déménager. Pas si loin au final, puisqu’elle s’installe non loin d’Ottawa. Nouvelle école, nouveaux camarades, nouvelle ville et nouvelle langue principale. Ce n’est plus le français québécois qu’elle parle régulièrement, mais plutôt l’anglais, bien que le français reste de toute évidence bien présent dans sa vie. D’ailleurs, elle garde un accent québécois très léger qui en fera sourire certains, ou que d’autres trouveront mignon, voire beau. En tout cas dans sa nouvelle école, mis à part pour les éternels « petits cons », elle devient désormais la « fille cool qui gère en sport ».

A la fin du secondaire, la brune décide de ne pas faire d’études. A la place, elle continue le sport de manière plus régulière. Grâce à une certaine notoriété qu’elle a acquise et à son physique jugé « intéressant » par certains, à ses 23 ans, on lui propose de poser pour différents magazines ou sites (de vêtements, notamment), à Ottawa, où elle déménage seule. Mais plutôt que de gagner en assurance, c’est l’effet inverse qui se produit. Alors à 26 ans, elle arrête et décide de se consacrer quasi-entièrement au sport. Mais c’est quoi « quasi-entièrement » ? Et bien plutôt que de se contenter d’un hobby, elle en fait son métier. Certes, elle ne gagne pas « hyper » bien sa vie, mais elle profite de son temps libre pour se faire un peu d’argent à droite à gauche, avec des petits boulots qui ne demandent pas une grande expérience ni même un diplôme. C’est toujours mieux que rien, comme on dit.

28 ans désormais, elle fait une croix sur les moments désagréables de sa vie, ou du moins essaie. Elle est motivée, mais en garde quelques séquelles.




      Avatar : Heather Kemesky



Corpus Mechanica



APTITUDES
Agir : 6
Connaître : 3
Endurer : 4
Forcer : 2
Remarquer : 4
S'imposer : 1
Savoir-faire : 3
Se battre : 6
Se contrôler : 4
Viser : 2

SPECIALITES :
- Arts martiaux BAT (2R)
- Souplesse AG (1R)
- Cuisine SAFA (1R)
- Bonne humeur IMP (1R)

TOTAL=30 (1R = 5, 2R=10, 3R=15)

ATOUTS :
- Bonus Carrière Arts Martiaux 4PAt
- Bonus J’aime L’abysse 1PAt


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Madeline Prévost
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Jolie Madeline
» Depuis Avril 1456
» Métier de Jean LE PREVOST
» Colonel Jacques Allaire
» Gaël Prévost, l’archer français qui vit à la bougie, sans portable ni ordi

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Répertoire | Sumnium Mundum :: Les Invités du Faiseur de Mondes ::    ☼  F i c h e s   J o u e u r s :: Madeline Prévost-
Sauter vers: